innovation managériale

L’innovation managériale ; quand confiance rime avec performance

  • 18 décembre 2018
  • Franck Baudoin

– Innovation managériale –

L’innovation managériale

Quand confiance rime avec performance !

innovation managériale

En 2016 le mot Innovation a été le plus utilisé dans le vocabulaire des dirigeants et chefs d’entreprises. Alors, effet de mode ou réel engagement ?

Alors que l’essor des start-ups technologiques bat son plein, les « entreprises traditionnelles » restent frileuses dans leur engagement et la prise de risque inhérents à l’innovation.

Quelques chiffres pour souligner une situation hexagonale paradoxale :

  • Le nombre de Startups technologiques explose avec une levée record de 3 Milliards de dollars en 2017 et le soutien actif du Président Emmanuel Macron au cri de « France is back ! ». (Les Echos business-02/18)
  • En 2017, les grands groupes français reculent dans le classement « Global Innovation 1.000 » (Stategy& – PWC) : seuls 37 d’entre eux figurent parmi les 1.000 leaders mondiaux en matière d’innovation, soit 2 de moins qu’en 2016.
  • A titre de comparaison, Apple consacre 16 Milliards de dollars alors que Sanofi, le leader français n’en engage « que » 5 Milliards.(Les Echos business-10/17)
  • En 2015, 94% des PME allouaient des moyens spécifiques à l’innovation mais seulement 14% d’entre elles reconnaissaient pratiquer réellement une innovation de rupture. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une amélioration des produits et services existants.

Nous sommes loin d’une véritable ADN de l’innovation !

D’où vient ce « french paradox » ? Qu’en est-il de l’ innovation managériale ?

L’entreprise est le reflet de la Société civile et comme celle-ci, elle doute ! Bien que consciente que le Monde traverse une période de transit entre 2 états – un présent qui se conjugue de plus en plus au passé et un avenir incertain– et qu’il lui faille se transformer, elle se fige dans l’inaction.

La faute à quoi ?Au flou sur l’avenir, sur les nouvelles formes d’organisation à mettre en place et sur les méthodes de management à inventer. Et surtout……, sur la nostalgie d’un monde jusque-là maitrisé qui disparait peu à peu

« Beaucoup de DRH confient n’avoir aucune idée de ce à quoi ressemblera le management dans quelques années » (Le Nouvel Economiste-7/6/18)

  • Va-t-on revenir en arrière vers un management où on s’en remettait à un patron unique ?
  • Va-t-on vers l’entreprise libérée prônée par un Isaac Getz ou un David Marquet ?
  • Ou bien va-t-on vers une disparition du management ?

La réponse se situe à la confluence de ces questions : elle s’appelle l’innovation managériale, c’est-à-dire la capacité que l’entreprise va se donner pour s’adapter et anticiper ses marchés.

En quoi consiste l’innovation managériale ?

Comme le souligne Francis Boyer, il s’agit de la « Transformation radicale des modes de collaboration en entreprise en vue d’évoluer d’une relation « Parent / Enfant » (principe de subordination unilatérale) à  « Adulte / Adulte » (principe de Co-responsabilité) »

L’innovation managériale change la donne dans le pilotage de l’entreprise en visant à :

  • Partager en interne la vision et la stratégie
  • Favoriser la coopération des équipes au service du projet de l’entreprise
  • Encourager les prises d’initiatives individuelles et collectives
  • S’appuyer sur les potentiels d’innovation internes des collaborateurs
  • Inventer des modes de collaboration où chacun intervient dans sondomaine d’excellence
  • Engager l’entreprise dans la promotion d’une culture d’innovation durable

 Le terreau fertile de l’innovation managériale est la confiance accordée aux Hommes et aux Femmes : la création de conditions favorables permettant la prise d’initiatives et la responsabilisation humaines.

Comment s’engager dans une démarche d’ innovation managériale sur-mesure ?

Étape 1

« Charité bien ordonnée commence par soi-même » : le(s) dirigeant(s) s’engage(nt) en premier !

Prendre les devants au lieu de subir l’arrivée du « nouveau monde ».

Étape 2 :mettre en œuvre les trois premières étapes suivantes :

  • Définir son projet stratégique d’innovation (le référentiel)
  • Établir l’état des lieux de sa pratique et de son organisation managériales (le diagnostic)
  • Mesurer les écarts entre les deux (le constat) : ce qui sera maintenu/développé – ce qui sera changé/instauré (l’ancrage)

Le(s) dirigeant(s) partage(nt) son constat pour l’enrichir avec ses équipes : l’innovation managériale est enclenchée !

Étape 3 :  engager l’ensemble des collaborateurs (managers inclus) dans une démarche durable :

  • La cartographie des potentiels d’innovation des hommes et des femmes de l’entreprise (lien sur site Novattitude)
  • L’établissement d’une pratique managériale encourageant l’initiative et la contribution collective
  • Une circulation multicanale de l’information

L’innovation managériale n’est pas un outil mais un état d’esprit : la culture d’innovation de l’entreprise repose dessus.

Quels sont les bénéfices à s’engager dans l’innovation managériale ?

  • L’appropriation du changement et du projet de l’entreprise par tous les collaborateurs,
  • La confiance en encourageant l’initiative et en reconnaissant le droit à l’erreur,
  • La motivation et la détermination des équipes,
  • Une notoriété/attractivité de l’entreprise sur son marché.

 

Didier Bourdenet et Franck Baudoin

Novattitude vous accompagne dans la mise en place de votre démarche d’innovation managériale

Accueil